Résultats de notre grande enquête VeggieWorld (Avril 2019)

Durant le mois d’avril 2019, nous avons lancé notre grande enquête auprès de notre communauté pour la 4ème fois, afin d’essayer d’en savoir plus sur leurs habitudes, leur mode de vie et le véganisme en général. 

Lancé pour la première fois en 2016, cette enquête annuelle nous permet de prendre le pouls du véganisme en France aujourd’hui et le comparer aux résultats des enquêtes précédentes pour comprendre l’évolution des besoins et des enjeux. 

4 593 personnes ont volontairement participé à notre questionnaire (par rapport 1 149 personnes en 2016 ! Merci donc à tous d’avoir pris le temps de participer à cette enquête, dont vous trouverez ci-dessous les résultats.

Enseignement 1 : Le « prototype » : végan, féminin et jeune

Nous avions fait le choix de distinguer végan, végétalien et végétarien afin de faire le distinguo entre mode alimentaire et mode de vie (les végans étant dans tous les cas végétaliens) : 

Presque 90% de nos participants sont déjà engagés dans une alimentation végétalienne ou végétarienne (43% végan, 32% végétarien et 13% végétalien).

Comme les années précédentes, la très grande majorité des personnes ayant répondu à notre enquête sont des femmes (2019 : 88%, 2016 : 83,3%), ce qui reflète une vraie tendance du mode de vie végan, où les femmes sont également plus représentées.

Autre point qui ne vous surprendra peut-être pas, et qui reste en phase avec les résultats des enquêtes précédentes, la plupart des participants est âgée de 15 à 35 ans (73%). Pour terminer, notons que ce sont essentiellement des personnes d’Île de France, où l’offre végane est la plus importante qui ont répondu à notre enquête (40%), mais toutes les régions ont eu leur mot à dire, notamment les régions où il y avait déjà un salon VeggieWorld (Lille, Bordeaux, Marseille et Lyon). 

Ce que l’on apprend sur les végétariens, végétaliens, végans…

Heureusement nous pouvons constater une légère augmentation de la satisfaction des consommateurs concernant la disponibilité de l’offre végane en France : 10% de plus qu’en 2016 pense que l’offre dans leur région (et sur internet) est suffisante. On constate que les choses bougent et qu’il semble devenir plus facile de trouver des produits répondant aux attentes des véganes.

Cela est notamment dû aux chaînes comme Carrefour ou Monoprix qui ont développé leurs rayons « veggie » en rajoutant des marques végans ces trois dernières années ou bien en lançant leur propre gamme comme « Monoprix végétale » ou « Carrefour Veggie ». De grandes entreprises comme Herta ou Danone répondent de plus en plus à la demande croissante des produits végétariens / végétaliens. Si certains ne sont pas convaincus par la qualité ou les intentions de ces grands groupes, il n’en demeure pas moins que la disponibilité de produits végans est bel et bien en augmentation.

Peu d’alternatives végétales aux œufs et aux fromages 

Néanmoins, deux produits alimentaires restent aujourd’hui toujours une niche en version végétale : près de 40% de nos participants ne trouvent pas d’alternatives végétales aux œufs ni aux fromages. Et oui, ce n’est un secret que la France est le pays du fromage ! Pourtant il y a de plus en plus d’alternatives avec une dizaine de marques de fromages véganes fabriquées en France mais malheureusement pas encore accessible partout (https://veggieworld.de/fr/special-fromages-vegans/). Un sujet à suivre de près dans les prochaines années, et une belle opportunité pour les professionnels du secteur.

L’offre de mode végane reste inaccessible aux consommateurs en terme de prix 

Le marché de la mode végane en France est encore une niche mais de plus en plus de marques se développent et proposent des alternatives « cruelty free ». Les marques de sacs véganes ont par exemple augmenté d’environ 30% au salon VeggieWorld sur les deux dernières années (2016 à 2018). Malgré ce fait, les consommateurs trouvent l’offre de la mode végane toujours inaccessible en terme de prix.

En effet, en regardant les sacs, on trouve plutôt des sacs véganes entre 150€ et 300€. Ce prix s’explique notamment par la fabrication : La plupart de ces marques sont certifiées par des organismes comme PETA Vegan Approved ou l’Ecolabel, elles fabriquent leurs modèles en Europe, et en général sous des conditions éthiques et durables.

Nous espérons que ce marché va se développer en devenant plus « consumer friendly » en terme de prix dans les prochaines années. Vous voulez en savoir plus ? https://veggieworld.de/fr/la-mode-vegane-la-premiere-fashion-week-vegane-aura-lieu-a-los-angeles/ 

La cause animale – première raison pour changer son alimentation 

Enfin, nous souhaitions savoir quelle était la raison principale qui poussait à adopter un régime ou un mode de vie alternatif. Comme les années précédents et avec même une légère augmentation, la majorité des personnes se soucie en priorité de la cause animale (80%) ! Les raisons qui suivent, bien plus faibles, sont l’environnement et la santé, bien que souvent très liés. Il est évident qu’il faut changer son alimentation et son mode de consommation pour la planète. La consommation de viande est et reste la principale cause du réchauffement climatique. L’élevage industriel représente 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre (source : Greenpeace).   

Pourquoi visiter le salon VeggieWorld ? 

VeggieWorld est désormais le plus grand salon végan en Europe qui rassemble chaque année 110 000 visiteurs et 850 exposants. Aujourd’hui, VeggieWorld a lieu dans 18 villes de 10 pays européens (France, Allemagne, Belgique…) et ouvre les portes aux entreprises étrangères pour faire connaître leurs produits dans des autres pays. Environ 5 à 10% de nos visiteurs sont des professionnels (chaînes, supermarchés, etc.) qui recherchent des marques véganes pour agrandir leur offre. Mais ce n’est pas tout – les visiteurs viennent notamment au salon pour découvrir des nouveautés et tester des produits, parce que souvent les produits sont encore inaccessibles en France.

A Paris, le salon réunit sur chaque édition 140 exposants (dont 10 restaurants) et 7 000 visiteurs, ces chiffres restent stables depuis son lancement en 2016, mais le salon a également grandit en France avec 4 nouvelles éditions à Lyon, Lille, Bordeaux et Marseille. Cela représente la croissance de demande pour les produits végans en France, mais aussi la volonté des français d’en savoir plus sur le véganisme, et de se renseigner. Une dizaine d’associations (dont par exemple L214, AVF ou PETA) sont toujours présentes au salon pour donner des informations aux visiteurs sur leurs campagnes, les aider à faire la transition (devenir végétarien, végétalien ou végan) et bien évidemment pour répondre à toutes leurs questions. 

Cette 4ème enquête nous permet donc d’encore mieux connaître les habitudes alimentaires des Français, les raisons d’un choix alimentaire végétarien ou végétalien mais aussi ses limites et les freins qui restent encore à lever pour que ses adeptes soient de plus en plus nombreux. Et c’est bien là la mission de VeggieWorld : promouvoir le mode de vie végan en informant sur les alternatives existantes et en faisant découvrir des produits sains, équilibrés et sans souffrance animale.

A vos agendas : le prochain salon aura lieu les 18 et 19 mai à l’Espace Champerret à Paris.

Merci encore à tous les participants pour leurs précieuses réponses !